Selected Article

Title

Images and Practices of the Old City of Cairo : the Meanings of the City

Images et pratiques de la ville ancienne du Caire : les sens de la ville

Creator

Madoeuf, Anna

Description

This research is organized in two parts, successively composed of the ʺimpressionsʺ and the ʺexpressionsʺ of the city. This partition is not founded on a dichotomy but simply suggests a duality of the lecture of space.The whole is stated into five parts. We first confront the accounts of the city : panoramas, scenes and landscapes, but also analysis and speculations, in order to evaluate their variations and specificities. Then, we get on other forms of the representation of the city, through the egyptian contemporary litterature, presented by portraits of the old city. Thus, the significations and perceptions of the ancient quarters are analysed, as well as their evolution.Afterwards, we evoke other realities of the old city, those which constitute its materiality and organization ; while varying the angles of the observation and the criteria of the analysis, we wonder about the coherence of this geographical space. Continuing this approach, we envisage the mechanisms and connections of the phenomenons of centrality. Then we try an interpretation of the values ó inflected and reflected ó of space, in regard of their expressions and appropriations.Each part is conceived as a stratum of apprehension, an appearance of the city. Through images, facts and actions, we tried to find a combination wich associates several dimensions of the city complexity, an illustration of its polysemy. We tried also to evaluate some of the acceptions of the old city, and to show, that it exists as a ʺsocio-spatial formationʺ, that it is a signifiant spatial entity.

La recherche est organisée en deux volets, composés successivement des ʺimpressionsʺ et des ʺexpressionsʺ de la ville. Cette partition ne se fonde pas sur une dichotomie, mais suggère simplement une dualité de la lecture de l'espace.L'ensemble se compose de cinq parties. Sont confrontés tout d'abord les récits de la ville : panoramas, scènes et paysages, mais aussi analyses et spéculations, afin d'en évaluer les variations et spécificités. Sont abordées ensuite d'autres formes de représentation de la cité, au travers de la littérature égyptienne contemporaine, déclinée en portraits de la ville ancienne. Ainsi sont analysées les significations des perceptions des quartiers anciens, de même que l'évolution de ces représentations.D'autres réalités de la ville ancienne, celles qui fondent sa matérialité et son organisation, sont ensuite évoquées. La question qui est alors posée, en variant les angles d'observation et les critères d'analyse - en particulier socio-démographiques -, est celle de la cohérence de cet espace. Dans la continuité de cette démarche, sont envisagés les mécanismes et les correspondances des phénomènes propres à la centralité. De là, on s'attache à une interprétation des valeurs de l'espace - infléchies et réfléchies -, à l'aune de leurs expressions et appropriations. Chacune des parties est conçue comme une strate d'appréhension de la ville, la mise en exergue d'une apparence de l'espace. Au travers d'un précipité d'images, de faits et d'actions, il s'agissait d'essayer de trouver une combinaison associant plusieurs dimensions de la complexité de la ville, une illustration de sa polysémie. La finalité était aussi de tenter d'évaluer quelques unes des apparences ou des acceptions de la ville ancienne, et de montrer, par leur mise en perspective, qu'elle existe en tant que ʺformation socio-spatialeʺ, qu'elle est une entité spatiale signifiante.